Projet Cirque d’Octobre 2007

Pourquoi amener un cirque au sein de notre école

A l’inverse des classes de dépaysement habituelles, nous prenons le pari d’amener pour la 2ème fois le projet dans l’école : le cirque nous “re”vient !
Le cirque Georget se déplace avec armes et bagages… C’est ainsi que caravanes, camions, chapiteau,…s’installent pour 2 semaines dans notre école d’enseignement spécialisé “Les P’tits Colibris”.
Avec à la clé des ateliers d’initiation : jonglage, équilibre, acrobatie, art clownesque, aérien,…
Les enfants vivront le cirque !
De l’arrivée des convois au montage du chapiteau, en passant par l’histoire du cirque, sa vie au quotidien, ses règles, les enfants découvriront les coulisses de cet univers aussi magique qu’étrange.

La participation des enfants

Chaque enfant doit se sentir impliqué dans la construction progressive de ce projet. Il passera par différentes étapes avant d’arriver à un résultat concret (c’est-à-dire la représentation de leur spectacle). Par des situations variées, l’intérêt des enfants sera suscité afin de déployer une multitude de ressources pour atteindre le but fixé.

Apprendre à tolérer les autres

C’est un travail de coopération, d’échange, de respect de l’autre.
Situé en début d’année scolaire, ce projet donne l’occasion aux enfants de faire plus amples connaissances avec tous les membres participants agissant dans un autre décor : c’est une autre façon de voir les autres.

Développer d’autres compétences

Sur ces quelques jours, il faut toucher à toutes les disciplines des arts du cirque de façon intensive afin d’assurer la présentation du spectacle. Ce projet pédagogique va au-delà d’une initiation au jonglage ou à l’équilibre. Il prétend apporter à l’enfant, la démonstration vivante et convaincate que, par exemple, faire le clown relève d’une préparation sérieuse. Ma magie du cirque ne se fonde pas sur des artifices mais s’appuie sur l’authenticité.

Faire du rêve une réalité

Pour certains, le monde du cirque est imaginaire. Cette aventure leur permet de voir, de toucher, d’entendre, de vivre un court instant une expérience unique sans briser le rêve.

La participation des parents

Les parents auront l’occasion de participer activement à l’aboutissement du projet par le biais du spectacle préparé et présenté en fin de stage par leurs enfants

Une ouverture sur le monde

La ville de Tournai, ville du cirque, accueille régulièrementqunatité de cirques venus du monde entier sans que nos enfants puissent en profiter. Grâce à notre projet, nous permettons aux jeunes élèves d’approcher un milieu si proche et à la fois si différent de leurs habitudes.
C’est une ouverture socioculturelle qui permet aux enfants de toucher du doigt une vérité de la vie : la réussit se fonde sur le trvail quotidien. Au travers de ce projet, ils comprennent que le cirque, c’est autant plus beau car sur une piste, on ne peut pas tricher.

Apprendre se tolérer

Au cours des journées de préparation, les enfants vont toucher à toutes les disciplines des ars du cirque afin d’assurer et de présenter le spectacle final. Il s rendent alors compte de certaines de leurs limites mais aussi de leurs capicités jusqu’alors méconnues.
Chacun, avec son bagage, est un élément indispensable à la réussite du projet.

Un public conquis

Lors du spectacle, il faut remplir les gradins du chapiteau. Parents, amis, voisins se bousculent pour assister à la représentation. Une heure de spectacle assez surprenant : les enfants ont appriset bien retenu les leçons ! C’est le moment de la communion qui permet de réunir les famille, les gens du quartier, de valoriser le travail des artistes en herbe, de dégager une autre image de l’enseignement spécialisé et de notre école en particulier.

En conclusion, le cirque est l’image de la vie, c’est une école de vérité, de courage, de rigueur, mai aussi de fantaisie et de créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.