Un projet d’établissement pour 2011-2014

1. Identification de l’établissement

Institut d’Enseignement Spécialisé Les Colibris Primaire Kain ASBL
“Les P’tits Colibris”
43, rue du Crampon – 7500 TOURNAI

Direction : Mr Etienne ESPEEL
Pouvoir Organisateur : Présidente : Mme Anne-Marie GADENNE

2. Introduction

Le texte ci-dessous constitue notre projet d’établissement. Ce document exprime notre volonté collective de réaliser pendant les trois prochaines années les quelques actions définies comme prioritaires par et pour notre communauté éducative. Celles-ci s’inscrivent dans le cadre du décret “Missions” du 24 juillet 1997.

La réalisation de ce projet d’établissement qui est une œuvre collective nécessitera la collaboration des différents partenaires : élèves, parents, enseignants, éducateurs, direction, Pouvoir Organisateur, acteurs externes. Cette responsabilité partagée par les différents acteurs s’exerce à toutes les étapes du projet : sa conception, sa réalisation, son évaluation.

La mise en œuvre de notre projet d’établissement n’a pas débuté avec l’obligation décrétale : elle s’inscrit dans la continuité des actions entreprises ces dernières années et dans la tradition de notre école. Ces réalisations déjà présentes constituent un appui important sur lequel les innovations projetées s’enracinent. C’est pourquoi on trouvera également des traces de ce “capital de départ” dans le texte ci-dessous.

Le projet d’établissement représente une intention que nous nous engageons à concrétiser. En choisissant ces quelques priorités, notre objectif est de les faire aboutir. Bien sûr, ces intentions devront être confrontées aux réalités du terrain et notamment à une disponibilité des moyens nécessaires à leur mise en œuvre. Pour effectuer cette confrontation entre nos intentions et nos actions, nous nous engageons à évaluer régulièrement l’avancement de notre projet ainsi que les résultats au terme de trois ans. Pour respecter la dimension partenariale de ce projet d’établissement, l’évaluation de celui-ci s’effectuera notamment au conseil de participation qui en a reçu mandat. Si des actions n’ont pu aboutir, si des défis n’ont pu être relevés, au moins devrons-nous en identifier les raisons et mettre en œuvre les actions de régulation nécessaires. Cette introduction décrit l’esprit dans lequel nous souhaitons que ce texte soit lu tant au départ qu’au terme de notre projet d’établissement.

3. Lignes directrices des projets éducatif et pédagogique

3.1 Educatif :

3.1.1. Au service de l’homme et à la lumière de l’Evangile :

– former la personne ;
– former le citoyen ;
– former l’acteur de la vie économique.

3.1.2. Education aux valeurs :

– intellectuelles ;
– morales ;
– physiques (autonomie) ;
– d’inspiration chrétienne.

3.2 Pédagogique :

3.2.1. Accueillir l’enfant dans sa globalité, l’aider à s’accepter (lui rendre confiance dans ses capacités personnelles) et à devenir citoyen.

3.2.2. Accompagner l’enfant dans ses apprentissages et dans la construction de ses savoirs.

3.2.3. Pratiquer l’évaluation pluridisciplinaire.

3.2.4. Assurer la continuité des apprentissages dans la prise en charge globale de l’élève.

3.2.5. Différencier les apprentissages.

3.2.6. Pratiquer un métier collectif et en partenariat (PMSS et les Centres de Réadaptation Ambulatoire “Le Cep”, “Le Saule”, “L’Ancre” “Ouïe et Parole”,…).

3.2.7. Construire une communauté ouverte sur l’extérieur.

4. Etat des lieux

4.1 Des actions déjà en place :

“Pour faire de nos enfants des citoyens ouverts au monde”

A retenir et à poursuivre :

4.1.1. – d’un point de vue culturel :

– activités de dépaysement pour les classes ;
– visites extérieures en fonction des projets de classe ;
– animations théâtrales et musicales ;
– animations santé hygiène ;
– partage de nos projets avec d’autres écoles (ordinaires ou spécialisées).

4.1.2. – d’un point de vue sportif :

-participation à des épreuves et stages sportifs organisés par :
– la FRSEL ;
– le SPJ ;
– d’autres écoles.

4.1.3. – d’un point de vue religieux :

– mise en place de célébration des temps liturgiques.

De plus, les élèves en âge de quitter l’école ont l’occasion de visiter les établissements d’enseignement professionnel spécialisé du même Pouvoir Organisateur.

4.2. Par rapport aux “Objectifs Prioritaires” :

4.2.1. – Environnement :

– amélioration des structures de l’école ;
– embellissement des lieux communs (toilettes, réfectoire, couloirs, local des professeurs, etc…) et veiller au respect des travaux réalisés ;
– embellissement et aménagement des espaces verts (terrain de football, verger, cour de récréation, etc…) et travailler au respect de l’embellissement.

4.2.2. – Informatique :

– entretenir et maintenir notre outil informatique.

5. Objectifs prioritaires des actions à mener

5.1. Poursuivre avec les élèves le projet « environnement » en les sensibilisant (grâce à des réalisations concrètes) :

– à la notion du « beau » ;
– à la notion du respect : – de soi ;
– d’autrui ;
– des espaces mis à disposition.

5.2. Améliorer le cadre et la qualité de vie de nos élèves. Réaménagement de locaux.

5.3. Cadre spécifique au cours de religion (projet de la pastorale scolaire).

6. Actions à mettre en œuvre dans les trois prochaines années

6.1. Environnement :

6.1.1. Aménager et poursuivre la rénovation de certains locaux avec comme priorité les lieux communs les plus utilisés comme les toilettes, les escaliers, les greniers, etc…

6.1.2. Sous réserve d’un accord avec le Pouvoir Organisateur (moyens logistiques et humains), poursuite de l’aménagement de l’espace vert environnant en lieu convivial et de sensibiliser les élèves au respect de l’environnement.

6.1.3. Afin d’éveiller chez l’enfant le goût du « beau », mettre en place des activités artistiques et en favoriser le contact.

6.1.4. Afin d’éveiller chez l’enfant la notion de respect, mise de en place d’activités spécifiques à la sensibilisation de nos enfants au respect de l’environnement (ramassage des papiers, tri sélectif,…).

6.2. Informatique :

6.2.1. Donner à tous les enfants de l’école l’occasion de s’initier à l’informatique.

6.2.2. Faire des locaux informatiques des lieux agréables où chacun sera sensibilisé au respect des autres, des locaux, du matériel. Participation au projet Cyberclasse.

6.2.3. Disposition du matériel informatique pour permettre l’utilisation d’un ordinateur pour deux élèves au maximum par classe.

6.2.4. Utilisation du matériel informatique pour servir les projets de l’école.

6.2.5. Sensibiliser les élèves au respect du matériel mis à leur disposition.

6.2.6. Passation d’évaluation externe en informatique (Passeport TIC).

6.3. Pastorale scolaire : (Référence : Missions de l’école chrétienne)

6.3.1. Afin de sensibiliser davantage les enfants au respect de l’autre dans ses différences, nous mettrons en place des activités en lien avec la pastorale scolaire.

6.3.2. Mise à profit des lieux environnants afin d’avoir une meilleure compréhension de notre milieux (église, site Notre-Dame de la Salette, bâtiment même de l’école – ancien séminaire).

7. Indicateurs de réussite

7.1. Du point de vue “environnement” :

7.1.1. Rénovation des lieux de vie : toilettes, corridors, réfectoire, etc…

7.1.2. Fournir aux enfants un matériel adapté.

7.1.3. Verger et fauchage régulier des herbes.

7.1.4. Mise en place d’activités artistiques pour quelques classes.

7.1.5. Mise en place de projets en lien avec le respect de notre planète, notre école (aider nos enfants à devenir des enfants citoyens).

7.1.6. Tri sélectif des déchets (mise en place de poubelles sélectives) et mise en valeur d’élèves respectueux de leur environnement.

7.2. Du point de vue “informatique” :

7.2.1. Mise en place d’une période “ informatique” dans l’horaire de chaque classe, cette période sera prise en charge par un maître d’enseignement individualisé.

7.2.2. Vérification et entretien régulier de notre matériel informatique.

7.2.3. Création d’affiches pour les festivités de l’école ainsi que la création d’un livret de présentation de cette dernière.

7.2.4. Création d’un local spécifique adapté aux multimédias.

7.3. Du point de vue “pastorale” :

7.3.1. Mise en place d’activités en lien avec le calendrier liturgique (Noël, Pâques,…) associées aux notions de valeurs chrétiennes (respect, tolérance,…).

7.3.2. Transmettre les notions de valeurs chrétiennes (respect, tolérance,…).

8. Evaluation finale :

1er septembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.