Organisation pratique de l’école


A) Le transport des enfants

Actuellement, il est toujours gratuit !
L’enfant est pris en charge à son domicile ou dans les environs immédiats et amenés jusqu’à l’école.
La surveillance dans les bus est assurée par une personne indépendante à l’école.
Le temps du trajet est fonction de la longueur de celui-ci.

B) L’horaire hebdomadaire :

Une journée d’école se déroule comme suit :

8h50 : Début des cours (pour le mercredi : 8h30)

10h30 : Récréation (pour le mercredi : 10h10)

12h00 : Fin de la matinée et repas (l’enfant emporte ses tartines ou mange un repas complet ; possibilité d’avoir de la soupe) (Pour le mercredi : fin des cours à 12h05)

13h00 : Reprise des cours

14h15 : Récréation

15h20 : Fin des cours

C) Cours prodigués :

Selon les classes et les niveaux d’apprentissage, il y aura plus ou moins d’heures de telle ou telle branche.

D) Les classes (Mixité) :


Classe de niveau de base

On y accueille les enfants les plus jeunes et l’objectif sera surtout de préparer ceux-ci à la lecture et aux activités mathématiques. On reste essentiellement dans le concret et l’activité ludique y occupe une place importante. Le langage oral est la priorité.


Classe du 1er Niveau

La lecture devient une priorité. Il faut construire le sens avec des situations qui partent du vécu de l’enfant. Les activités mathématiques se développent progressivement par de nombreuses manipulations.

Classe du 2ème Niveau

La lecture reste la priorité.
L’éventail d’écrits sera plus vaste.
En mathématiques, les apprentissages se construisent toujours en partant de situations vécues avant d’être automatisés.

Classe des 3ème et 4ème Niveaux

Il faut donner l’envie de lire :
– En sensibilisant les enfants à toutes les formes de lecture.
– En utilisant les textes comme outils.
– En recherchant l’information.
– En développant le sens critique.
Tout ceci étant possible grâce au transfert de leurs savoirs pour trouver et confronter les informations.
Les acquis mathématiques à ce niveau permettent la résolution de problèmes de façon abstraite.



E) Les maîtres spéciaux :


Le maître spécial d’Education Physique et Sportive.

Chaque élève bénéficie de 2h par semaine d’Education physique et sportive. Le professeur de gymnastique coordonne les diverses activités sportives proposées aux élèves dans le cadre de l’école ou non.

L’orthophoniste (la logopède).

Elle dépend du Ministère de l’Education Nationale contrairement au personnel du C.R.F.
Elle s’occupe surtout de remédier aux troubles spatio-temporels, aux difficultés du langage et aux déficiences dans le domaine de la lecture et de l’orthographe, ceci en étroite collaboration avec le titulaire de la classe.

Le M.E.I. (Maître d’Enseignement Individuel).

Son rôle est :
– d’accueillir les nouveaux élèves et de les intégrer dans un groupe-classe le mieux adapté à leurs possibilités et ce après discussion avec le Directeur.
– de travailler avec l’un ou l’autre enfant de façon tout à fait individuelle pour raffermir des notions déjà vues et non encore assimilées ou d’aborder une matière bien spécifique avec un groupe restreint.

Le professeur de religion.

L’éducation religieuse est confiée à un maître spécial.
En effet, nous croyons qu’une éducation chrétienne liée au monde d’aujourd’hui et orientée vers l’avenir est bénéfique pour l’enfant.
A la demande des parents, il est possible d’organiser à l’école les baptêmes, les premières communions et les professions de Foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.